Err

La Revue de presse PVC & Matières Plastiques. Édition du 07/2022.

par Polydis.fr

Patrimoine : des Européens amoureux des vieilles pierres aident les communes à lutter contre la désertification rurale

Des maisons aux volets clos, c'est le cauchemar des maires dans les campagnes. A Angles sur l'Anglin, dans la Vienne, la commune a vu des particuliers venus de toute l'Europe racheter et rénover des bâtisses tombées en ruine.
francetvinfo.fr - 26/07/2022

«Sur les matériaux du bâtiment, il n’y a pas d’autre choix que de répercuter les hausses tarifaires», souligne Pierre Fleck (Frans Bonhomme)

Au deuxième trimestre 2021, nous avons constaté une inflation élevée, liée à la reprise économique mondiale. Il y avait des risques de pénurie de produits. Nous avons sur-commandé, ce qui était la bonne décision. Les plastiques étaient fortement en tension ; l’acier aussi. A la fin du troisième trimestre, une vague de hausses de prix s’est poursuivie jusqu’à la fin 2021, suite à l’augmentation des matières premières. Depuis février 2022...
usinenouvelle.com 28/07/2022

[JO Paris 2024] Le village olympique, pas encore construit, mais déjà promis à une deuxième vie

En Seine-Saint-Denis, les immeubles du futur Village des athlètes des jeux Olympiques de Paris 2024 (qui ouvriront leurs portes dans deux ans jour pour jour, le 26 juillet 2024) sont conçus pour leurs usages ultérieurs. Une première.

A cheval sur les communes de L’Île-Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à 8 kilomètres au nord de Paris, 1 500 compagnons s’activent sur le gros œuvre du Village des athlètes. Début 2023, ils seront 3 500 à équiper ces immeubles qui hébergeront 14 250 personnes et des services connexes durant les jeux Olympiques (JO) et Paralympiques de Paris en 2024, dont le coup d'envoi sera donné le 26 juillet 2024.
usinenouvelle.com - 26/07/2022

A Chalon-sur-Saône, Paprec réemploie le plastique opaque pour des emballages

Le groupe a investi 26 millions d'euros dans son usine de Chalon-sur-Saône pour doubler ses capacités de traitement et monter d'un cran dans la recyclabilité du PEHD. Ce plastique opaque peut ainsi redevenir un emballage et Paprec vise une homologation alimentaire d'ici à trois ans.
De l'emballage à l'emballage : la boucle est désormais bouclée pour Paprec dans son usine de tri et transformation de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire. Le leader français du recyclage des plastiques vient d'y investir 26 millions d'euros (avec une aide de l'Ademe de 5,5 millions d'euros au titre du plan de relance) pour doubler les volumes et passer d'une capacité de 25.000 à 50.000 tonnes de matière triée et retraitée par an. Et, surtout, pour pousser plus loin la qualité du recyclage du PEHD, le polyéthylène haute densité des bouteilles de lait, shampooing et lessives, traité ici.
lesechos.fr - 25/07/2022

CES NOUVELLES MATIÈRES ECO-FRIENDLY QUI ÉMERGENT SUR LE MARCHÉ
 

Partout, la tendance est à l’innovation écologique. Le déclencheur ? Les nouvelles attentes des Français en faveur de matières plus responsables.

LE PLA. Considéré comme l’avenir du plastique, le PLA ou acide polylactique est l’un des rares biopolymères entièrement biosourcés et biodégradables. Ce « plastique végétal », issu de ressources céréalières ou sucrières tels que l’amidon de maïs ou la canne à sucre, est obtenu par fermentation du sucre transformée ensuite par polymérisation. Popularisé ces dernières années pour la confection de sacs et emballages réutilisables, il intervient de plus en plus dans la réalisation d’objets du quotidien comme les gourdes, lunch box, couverts réutilisables et stylos par exemple. Reste à optimiser son système de collecte puisqu’il est uniquement biodégradable en conditions industrielles.
 
sciencesetavenir.fr - 28/07/2022
Archive : <<  Juin 2022